Vous êtes ici : Histoire > École > 2 - Le DDARD et VAB disent NON
2 - Le DDARD et VAB disent NON

L’Association DDARD dit NON

QUEL EMPLACEMENT POUR LA NOUVELLE ECOLE À BARBENTANE ?

Les sites choisis pour le projet de construction de l’école sont inappropriés :

- Projet « site du Mini-Stade du Pigeonnier ».

Il s’agit d’une zone à haut risque d’inondation. Peut-on croire que le permis de construire soit accordé, sans attirer l’attention des responsables administratifs qui connaissent la situation géographique de la Plaine de Barbentane ? !

Le choix de ce site « Mini-Stade » risque de bloquer par contrecoup tout projet de construction en plaine ...

Mais il y a pire !

- Projet « site Haut du Village », derrière la Maison de Retraite - Ce site qui semble privilégié par certains responsables municipaux présente des problèmes multiples développés ci-après.

1) L’espace concerné :

Barbentane est un des rares villages de la région où le Centre ancien est limitrophe du grand espace ludique et de repos de la Montagnette. Les routes qui y conduisent ne permettent pas le croisement de deux flux importants de circulation, ni la circulation de bus sans risque, ni gène.

Un tel projet détériorera définitivement le site de la Tour et du Moulin de Bretoule, patrimoine historique déjà mal en point et qui doit être préservé. Cet espace est fréquenté en particulier par les familles du centre-ville, les personnes âgées, les boulistes, les divers promeneurs, etc. Comment peut-on envisager la disparition d’un tel espace particulièrement important pour la qualité de vie dans notre village et parallèlement, parler de protection de l’environnement et de défense de la Montagnette ?

Et tout ceci, sans tenir compte des visiteurs et touristes qui apprécient notre village pour les mêmes raisons. Notre Office du Tourisme ne valorise-t-il pas ces points dans sa présentation de Barbentane ?

2) Le projet de circulation automobile :

- Il est évident que l’immense majorité des parents emmènera les enfants en voiture à l’école. Penser que les petits iront vers l’école à pied par la Porte du Séquier et réanimeront ainsi le Centre Ancien est du domaine du rêve, compte tenu des habitudes actuelles et aussi de certains risques.
- Il faudrait établir un sens unique indispensable pour pallier aux difficultés pour les véhicules de se croiser et à l’impossibilité d’élargir la route, sans d’importantes démolitions dans ce quartier.
- Le carrefour du haut de la côte en haut de Rampale, devra être arasé pour permettre une visibilité correcte sur la route de Frigolet et transformé en rond-point. Le paysage du Moulin de Bretoule en sera saccagé à tout jamais.
- Un autre rond-point devra être aménagé Quartier de la Fontaine pour tenir compte de l’accroissement de la circulation à ce niveau.

3) Les Conséquences :

- COUT GLOBAL POUR LES FAMILLES (150 véhicules en période scolaire + 100 pour le centre aéré) : 150 véhicules x 4 km/jour x (180 j. scolaires + 30 j. centre aéré) = 120 000 km/an, ce qui équivaut à un véhicule à changer tous les 18 mois (= coût minimum de 7100 Euro/an) et 7200 l d’essence/an (= 7200 Euro/an)

Total = 14 300 Euro/an (soit 93 800 Frs) qui pénaliseront surtout les famille modestes.

TOUT CECI, SANS TENIR COMPTE DU TEMPS PERDU PAR LES PARENTS

- COUTS POUR LA COMMUNE : a/ En plus des frais de terrassement attendus, le site nécessite l’imperméabilisation de 5 à 6000 m2, compte tenu de l’écoulement pluvial en sommet de colline b/ coût de création et d’entretien de 2 ronds-points (= un jardinier municipal à temps plein)

- LA POLLUTION : Dégagement annuel sur ce parcours de 17 tonnes de CO2, soit 965 750 litres, en conditions atmosphériques normales. Merci pour l’effet de serre et pour les voisins.

- LES SITES : Site de la Montagnette : Il est clair qu’un tel chantier est un premier pas vers un bétonnage de la proche Montagnette et de la Route de Frigolet, ce qui peut être souhaité par certains.

Est-ce un objectif communal ?

Est-ce un choix réaliste pour l’avenir de la commune ?

Site du Moulin de Bretoule détérioré à tout jamais, Quartier de la Fontaine : passage supplémentaire des véhicules matin et soir avec ce que cela entraîne comme gène et pollution.

Il faut considérer certains points incontournables : 75 % des parents transitent par le rond-point Saint Joseph pour aller au travail ou vers leurs diverses activités.

N’y aurait-il pas intérêt à chercher une solution dans ce secteur plutôt que de mettre en avant des motifs comme la proximité de la nature ou l’animation du centre ancien ?

En effet, depuis Saint-Joseph, les écoliers peuvent facilement aussi, atteindre la Montagnette et les installations sportives utiles. Quant au Centre-Ancien, il faudra plus que les projets scolaires, pour le revigorer !

La gestion d’une commune doit s’effectuer « en bon père de famille ».

On pourrait dire aussi « dans le respect de tout, de tous et de chacun » (hommes, bêtes, environnement).

OUI A LA NOUVELLE ECOLE !

NON AU SACCAGE DU PATRIMOINE DE LA MONTAGNETTE !

Association « DDARD » Développement Durable en Alpilles Rhône Durance - quartier la Fissarde 13570 BARBENTANE


L’Association Vivre à Barbentane dit NON

PROJET DE NOUVELLE ECOLE PUBLIQUE

Parmi les sites envisagés pour la construction d’une nouvelle école, celui de la Montagnette, au-dessus de la résidence pour personnes âgées, a des partisans qui mettent en avant le caractère « idyllique » de ce site dans la nature et soutiennent ce choix par des arguments contestables :

1 - L’accès pédestre pour les enfants n’est pas concevable. La proximité relative (500 mètres !) du centre ancien n’est pas significative, la population scolaire résidant majoritairement dans les nouveaux quartiers qui se sont développés dans la plaine. Cette tendance ne fera que croître compte tenu des orientations fixées par le nouveau POS. C’est donc pratiquement 100% des enfants qui seraient accompagnés en voiture et donc un flux de plus de 200 véhicules qui provoquera au moins deux fois par jour de sérieux bouchons, sans oublier la pollution.

2 - Le temps de parcours supplémentaire (par rapport à une école voisine du rond-point Saint-Joseph) a été estimé à 5 à 6 minutes. C’est irréaliste pour un parcours de 6 km dont plus de la moitié sur des voies étroites et sinueuses où la vitesse est limitée à 30 km/h. En fait, l’expérience, facile à faire par quiconque, donne une durée de l’ordre de 15 minutes par circulation fluide.

3 - L’exposition du site au Mistral ainsi que le problème de l’évacuation de l’école en cas d’incendie de forêt n’ont jamais été évoqués.

4 - Les récentes pluies d’orage ont à nouveau mis en évidence la fragilité de la Montagnette qui a subi des ravinements importants qui ne pourraient qu’être aggravés par le déboisement et l’imperméabilisation de plus d’un hectare au sommet de la colline.

5 - Enfin, on ne peut pas négliger l’incidence financière des aménagements de voirie et de raccordements aux réseaux (EDF, gaz, eau potable, eaux de pluie, eaux usées) qui seraient nécessaires et qui, en outre, défigureraient le site protégé de la Montagnette (on parle d’un rond-point devant le moulin de Bretoule !).

En conséquence, notre conviction est que le site de la Montagnette ne peut être retenu. D’autre part, parmi les quatre sites proposés en bas du village, les événements dramatiques récents conduisent, bien que la situation à Barbentane ne soit pas aussi critique que celle de nos voisins aramonais, à écarter les projets en zone inondable. Le projet proposé par madame Jane Lambert, avenue Bertherigues au niveau de l’atelier Berrard, apparaît donc comme étant le seul à pouvoir recueillir tous les suffrages :

1 - II est situé en lisière de la pinède et offre un accès direct à la Montagnette. Il devrait donc convenir aux partisans d’un site dans la nature.

2 - Il n’est pas en zone classée inondable.

3 - De nombreux enfants auront la possibilité de se rendre à pied à l’école.

4 - II est d’un accès facile pour les parents conduisant leurs enfants à l’école en voiture en particulier pour ceux qui partent ensuite vers leur lieu de travail.

5 - Les aménagements de voirie seront limités, le rond-point Saint-Joseph assurant la sécurisation des accès. Tous les réseaux sont accessibles. Ce qui allégera la charge financière qui, chacun le sait, sera lourde.

En conclusion, nous espérons que le choix du conseil municipal privilégiera le réalisme au rêve.

Association « VIVRE À BARBENTANE » quartier Voulongue 13570 BARBENTANE



Contacts | Espace privé | Mise à jour le 2 mai 2013 | Plan du site | Haut de Page