Vous êtes ici : Communautés > Jumelage > Charte du jumelage
Charte du jumelage

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la "Fédération Mondiale des Cités Unies" propose une coopération active entre les villes et les peuples en vue de consolider les liens entre les anciens alliés et contribuer à réconcilier les populations des anciens belligérants.

Cette aspiration à la Paix met en rapport, au travers d’un jumelage, deux ou plusieurs villes partenaires qui vont créer des occasions d’échanges dans les domaines de leurs choix : culturels, économiques, professionnels, scolaires, sportifs...

La qualité de ces échanges dépend donc avant tout de la participation des acteurs locaux, particuliers et associations, pour favoriser l’expression et la prise de conscience des différences culturelles, en même temps que la découverte réciproque des pays et des hommes, citoyens d’un même monde.

Découvrir d’autres villages, faire se rencontrer et mieux connaître leurs habitants, créer des occasions d’échanges réguliers... C’est l’objet d’un jumelage. Mais au fil du temps, de nombreuses cités ont orienté ces échanges vers une coopération avec des continents éloignés, des populations en difficulté, des villes de pays en développement. Barbentane, comme Avignon, aurait pu se jumeler avec des villages africains, latino-américains...

C’est la Suisse et le village Saillon qui ont été choisis par la municipalité Montlahuc, jumelage concrétisé par la municipalité Ginoux en 1997 : Deux cérémonies officielles et paraphe de la charte du jumelage le 28 juin 1997 à Saillon, le 27 Septembre 1997 à Barbentane


Contacts | Espace privé | Mise à jour le 2 mai 2013 | Plan du site | Haut de Page