Vous êtes ici : Nature > Soleil > Energies vitales
Energies vitales

L’homme veut modeler la nature selon ses besoins, plutôt que de la subir

Cette attitude bien compréhensible n’explique pas son choix de solutions parfois aberrantes, lui donnant même l’illusion qu’il va la dompter, jusqu’à la limite du désastre.

Chacun peut donc poursuivre le gaspillage collectif auquel nous sommes lourdement engagés (consommation de produits non renouvelables, transports inutiles, pollutions graves), compromettre sa santé et la vie de ses enfants, rester sourd et aveugle devant l’évidente impasse d’un système économique insensé. La seule pollution chimique, par ses effets sur le développement cérébral de l’enfant, crée « une pandémie silencieuse dans les sociétés modernes » concernant des millions d’enfants mais, malgré la foultitude de chercheurs, scientifiques et techniciens penchés sur le sujet, la toxicité neurologique des produits chimiques est niée, non testée ni évaluée avant leur vente, avec des conséquences actuelles et futures catastrophiques pour le développement et notre santé.

Ou bien écouter les rumeurs les plus folles qui se propagent toujours en temps de crise, parce qu’elles répondent à un inconscient besoin collectif de solution technologique écologique miraculeuse : si on est sensible à la pollution, il est plus facile de "croire au futur moteur à 20% d’eau ou Pantone" que de renoncer à rouler en voiture.

Ou croire en l’agriculture raisonnée, comme au développement durable, gadgets mis en avant pour tenter de reculer devant ce que certains appellent "l’inéluctable nécessité d’une décroissance généralisée et l’abandon de la chimie dans nos espaces et nos assiettes".

Ou bien commencer par balayer devant sa porte, retrouver la simplicité et le bon sens dans nos modes de consommation et de production (où, pour quoi, pour qui...), y compris dès le petit coin avec les toilettes sèches, à compost ou encore à litière biomaîtrisée (TLB), c’est-à-dire les toilettes sans chasse d’eau ! (voir site : Eau Vivante)

Ou mieux encore, laisser la nature reprendre vie et utiliser ici et maintenant, chaque fois que c’est possible, les énergies renouvelables. (voir site du Comité de liaison des énergies renouvelables)

L’utilisation des ampoules de basse consommation ou mieux les Leds (diodes électroluminescents), en veillant à éteindre ce qui n’est pas utilisé, en supprimant les consommations de veille, permet, sans atteinte sur le confort, de diminuer sensiblement la consommation. (voir site : Ampoules Leds)

Plusieurs exemples d’installation solaire sont possibles et certaines ont été réalisées récemment à Barbentane. Elles ne sont pas les premières, mais les plus récentes et les explications dans les articles ci-contre détaillent brièvement les conditions d’installation, les coûts et utilités.


Contacts | Espace privé | Mise à jour le 2 mai 2013 | Plan du site | Haut de Page