Vous êtes ici : Environnement > Malbouffe et plaisirs adjacents > Pépé au lait cru
Pépé au lait cru

Il y a plus de trente-ans que, découragé par de nombreuses allergies inexpliquées, le pépé de cette famille ne consomme plus ni fromages ni lait pasteurisé. Il a ainsi supprimé les réactions désagréables que ces laitages lui imposaient, mais avec un immense regret pour des aliments très appréciés.

Un beau jour, au cours d’un voyage dans les montagnes, un fermier avec qui il partage un apéritif, lui raconte une histoire marrante : « Un de ses amis ayant été dans l’obligation de lui laisser ses enfants en urgence pendant quelques jours, ces jeunes ont bu et mangé aux déjeuners ou repas comme les enfants de la ferme, lait et fromage produits sur place par le troupeau de vache.
Après leur retour, les parents s’intéressent à la santé des enfants et s’aperçoivent qu’ils ont bu et dégusté du lait de vache. Grosse inquiétude car, dans l’affolement du départ, ils ont oublié de dire au fermier que la fille était gravement allergique au lait et que cela lui était interdit sous peine d’hospitalisation…
Mais, en regardant celle-ci et en interrogeant la fermière, ils constatent qu’aucun problème allergique ne s’est produit durant les deux jours.
Plutôt que de déclarer le lieu miraculeux, ce qui aurait peut-être attiré plus de clients, l’éleveur lui explique que le lait bio qu’il produit est du lait cru et non du lait pasteurisé. Ce lait contient les éléments pour faciliter sa propre digestion et assimilation, alors que le lait pasteurisé a tout détruit par la stérilisation. Il ne crée donc pas de réaction allergique et les microbes qu’il contient favorisent au contraire la flore intestinale pour le plus grand bien du petit veau ou de l’enfant ou l’adulte qui le boit.
Depuis, cette famille vient chercher chaque jour ses laitages au lait cru et la fillette s’en régale sans aucun souci de santé avec en plus la conviction que les microbes sont bien plus gentils qu’autrefois. »

Le pépé pense alors : « Le lait cru au lieu du lait pasteurisé ! Mais pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? Si j’essayais pour voir… ».

C’est alors qu’un deuxième miracle se produisit, non seulement les deux verres de lait quotidien sont absorbés sans aucune allergie, mais la prise de fromage aux deux repas est très bien acceptée et le pépé s’autorise même yaourt et faisselle en dessert pour rattraper les trente années de retard et de manque, en maudissant une médecine qui lui a gâché la vie, une industrie de m…, qui pasteurise pour pouvoir expédier en Patagonie sans aucun souci de la santé des clients, et une agriculture qui a oublié la qualité de ses produits, enfin sauf quelques éleveurs qu’on devrait encourager voire décorer.

Depuis lors, Pépé s’est mis au lait cru définitivement avec une joie qui fait plaisir à voir, et il ne faut surtout pas lui parler de Pasteur, la simple allusion à ce grand couillon de soi-disant docteur est capable de provoquer chez lui allergie et racabomi…


Contacts | Espace privé | Mise à jour le 2 mai 2013 | Plan du site | Haut de Page