Vous êtes ici : Nature > Eaux > F. Impatience fluviale
F. Impatience fluviale

Les récents évènements

SEPTEMBRE 2002 : 10 m 27 / 10 540 m3/s à Tarascon. La digue Est sur le Gardon cède et Aramon est noyé sous les eaux, retenues par l’autre digue du Rhône censée la protéger à l’ouest. Barbentane voit l’eau remonter jusqu’à St Joseph : 40 cm au Deyme, les nouveaux sinistrés sont arrivés.

4 DÉCEMBRE 2003 : Matin 3 h pic de 13 014 m3/s à 11,33 m à Tarascon après deux jours de pluies diluviennes, les déversoirs déversent allègrement sur Boulbon inondé. Arles est gravement sinistré et Barbentane voit l’eau revenir à St Joseph : 20 cm au Deyme. De nouveaux sinistrés prennent l’eau.

ALERTE GENERALE : Les fleuves sont de retour dans la vie quotidienne des populations et des responsables qui découvrent pantois que, depuis 1970, leurs projets et décisions n’ont tenu aucun compte des cours d’eau. Le réseau de digues anciennes sur la Durance n’a pas été entretenu depuis 1951. A Barbentane, la municipalité Montlahuc avait même envisagé en 1995 un projet de gravière avec Redland sur les terres de M. Waresquiel au bord du Rhône que la municipalité Ginoux a bloqué contre l’avis de son maire...


Contacts | Espace privé | Mise à jour le 2 mai 2013 | Plan du site | Haut de Page